fbpx Comment prévenir et traiter la rétention d’eau ? | La Mutuelle MCF

Comment prévenir et traiter la rétention d’eau ?

 
Gonflements et inconforts, notre organisme peut parfois accumuler trop d’eau. A quoi est due ce phénomène de rétention et comment le traiter ? 

La rétention d’eau : causes et symptômes

On parle de rétention d’eau lorsqu’un fluide s’accumule sur certains points du corps - généralement les pieds, les chevilles et les jambes - et reste prisonnier dans les tissus. Ce phénomène provoque des oedèmes : un gonflement de la zone. Ceux-ci peuvent aussi être internes et toucher des organes comme les poumons. D’autres symptômes sont également mis en cause : 
  • Engourdissement et raideurs
  • Prise de poids
  • Décoloration de la peau
  • Augmentation de la température sur les zones touchées. 
Les gonflements sont souvent dus à une position statique maintenue sur une période trop longue. Mais d’autres affections peuvent causer de la rétention d’eau : 
  • Les maladies rénales et les cardiopathies
  • La malnutrition
  • La grossesse
  • Une atteinte de la thyroïde
  • Certains traitements médicamenteux contre l’hypertension
  • La pilule contraceptive
  • Les affections du système veineux (varices et varicosités).
Attention, la rétention d’eau doit obligatoirement être diagnostiquée par un professionnel de santé qui prescrira un traitement adéquat. 

Prévenir et traiter la rétention d’eau 

A titre préventif, il est essentiel d’adopter quelques bons gestes au quotidien : 
  • Eviter les positions statiques pendant de longues périodes
  • Garder la douche et le bain à des températures raisonnables
  • Maintenir une activité physique régulière et bouger les jambes plusieurs fois au cours de la journée
  • Réduire sa consommation de sel
  • Boire suffisamment d’eau au cours de la journée. 
Pour traiter les oedèmes, votre médecin pourra vous prescrire des bas de contention ou des séances de kinésithérapie pour relancer le drainage lymphatique. Il pourra également vous recommander de surélever vos jambes en position couchée. Des solutions chirurgicales permettent de résorber les oedèmes, mais ne sont prescrites qu’aux cas graves, qui altèrent la qualité de vie. 
Si les aliments dits “drainants” peuvent être consommés sans risque, faites attention aux médicaments diurétiques, susceptibles d’altérer le bon fonctionnement des reins. Ils sont réservés aux patients dont la rétention d’eau est causée par une maladie grave. 
Dans tous les cas, consultez votre médecin-traitant, qui pourra poser un diagnostic et vous orienter, le cas échéant vers un phlébologue.

Tout MCF en 1 clic

Être recontacté par un conseiller

Vous avez des questions ou souhaitez être guidé ? Remplissez le formulaire ci-dessous afin d'être recontacté par un conseiller MCF.

Format : 0141743100

En vertu de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez de la faculté d’introduire une réclamation auprès de l’autorité de contrôle compétente ainsi qu’un droit d'accès, de rectification, d’effacement, de limitation du traitement, de portabilité et d’opposition pour motifs légitimes aux données personnelles vous concernant. Pour exercer ce droit, merci d’effectuer votre demande auprès de : Mutuelle Centrale des Finances 5 - 7 Av de Paris, CS 40009, 94306 VINCENNES CEDEX, ou par courriel à l’adresse suivante : mcf@mutuellemcf.fr

CAPTCHA
Cochez cette case pour prouver que vous n'êtes pas un robot