Les risques des produits ultra-transformés

On savait que manger des produits transformés par l’industrie agroalimentaire avait une incidence sur notre tour de taille. Aujourd’hui, des chercheurs associent la consommation d’aliments ultra-transformés (AUT) à un sur-risque de tumeur cancéreuse. Selon une étude conjointement menée par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) et l’université Paris-XIII auprès des 104 980 participants de la cohorte Nutri-Net-Santé sur une période de huit ans, accroître de 10 % sa proportion d’AUT élèverait de plus de 10 % le risque de développer un cancer, et notamment un cancer du sein.

Même si ces résultats restent à confirmer par des études plus poussées, mieux vaut donc ne pas abuser des pains et des brioches industriels, des barres chocolatées, des biscuits apéritifs, des sodas et des boissons sucrées aromatisées, des nuggets, des soupes instantanées ou des plats préparés. Non seulement ils sont riches en sucres et en graisses, mais ils contiennent aussi des colorants, des édulcorants, des émulsifiants et autres additifs alimentaires.

Moins de 35 ans : une offre Santé rien que pour vous

Découvrez notre offre Complémentaire santé

Découvrez notre offre Perte de revenu